CHANTIER POÉTIQUE
2008


L1004414
© sammi landweer


Quand Lia Rodrigues Companhia de Danças a décidé de s’approcher d’une énorme partie de la ville de Rio, très peu visitée par des artistes contemporains,la favela de Maré , elle était en train de se placer dans une situation d’ instabilité perpétuelle, continue.
Ses actions pendant ces quatre années d'échange ont été un travail de résistance.
La communauté de Nova Holanda, un des quartiers de la favela da Maré, où habitent 20.000 personnes, est le nouveau port de la compagnie.
Pour la création d’une nouvelle pièce ,il faut d’abord et simultanément occuper un espace, créer un territoire et provoquer les conditions pour y survivre.
Aménager, déplacer, construire des stratégies, démolir, réparer, restaurer.
Bâtir le terrain pour que l’oeuvre d’art puisse exister.
Mettre en chantier.
Comment rendre visible l’ensemble d’actions qui donne naissance à une œuvre d’art? En général, les chantiers sont entourés des murs qui les séparent des piétons. Durant la longue periode necessaire pour qu’une chose soit construite, plusieurs personnes travaillent de façon organisée, chacune en train d’exercer sa fonction dans cet endroit protegé
oú un tas de choses se passent, des étapes se succedent, dès les fondations jusqu’au finissons des murs et des planchers.
Dans ce chantier poétique, nous nous proposons à enlever/supprimer les mûrs qui séparent la construction - l’acte de bâtir du public pour partager ce qui a été traversé pendant ces mois de travail intensif. Démolir les murs de ce chantier pour pouvoir partager avec le public ce qui a té déjà réalisé, mais surtout nos questions, nos incertitudes, les chemins qui nous en train de traverser sans avoir la certitude jusqu’oú ils nous amèneront.


Danseurs/collaborateurs à la création : Amália Lima, Allyson Amaral, Ana Paula Kamozaki, Leonardo Nunes, Clarissa Rego , Carolina Campos, Thais Galliac , Volmir Cordeiro, Priscilla Maia
Avec la participation a la création de : Gustavo Barros, Calixto Neto, Lidia Larangeira
Stagiaires de la compagnie : Gabriele Nascimento, Jeane de Lima , Luana Bezerra
Assistante chorégraphe : Amalia Lima


Dramaturge: Silvia Soter
Colaboration artisitique : Dani Lima
Professeurs : João Saldanha, Paulo Marques, Dani Lima

Film :
réalisateur : Evaldo Mocarzel
Directeur de la Photographie : Fabiano Pierri
Autres prises de vue : Pedro Moraes
Montage: Willem Dias

Musique : chanson Barbara « du bout des lèvres » …

Diffusion/Production internationale : Thérèse Barbanel, Les Artscéniques
Chargée de Production: Colette de Turville

Secrétaire de la compagnie : Gloria Laureano

Coproduction : Théâtre Jean Vilar – Vitry-sur-Seine, Centre national de la danse – Pantin. Ce projet s'inscrit dans le cadre des Compagnonnages du Théâtre Jean Vilar initiés avec le soutien du Conseil régional d’Ile-de-France / Conventionnement au titre de la permanence artistique.

Avec le partenariat de REDES de Desenvolvimento da Maré
Avec le soutien de Espaço SESC - Rio de Janeiro-Brésil

La Lia Rodrigues Companhia de Danças est soutenue par Petrobrás ,
dans le programme Petrobrás Cultural - aide au projet et au fonctionnement



voltar